Face à la crise agricole, encourager l’innovation sociale et collective !

Publié le par Béatrix ESPOSITO

"Une partie du secteur agricole n’a que ce mot en bouche : « start-up ». D’un côté,  elles effraient, de l’autre, elles passionnent.  A croire même qu’aujourd’hui, ne pas avoir monté sa start-up dans le secteur agricole est un peu comme « ne pas avoir de Rolex au poignet à 50 ans »."

Ainsi démarre l'édito d'entraid'oc de mars 2017, le magazine des CUMA.

Je partage totalement le constat, on en parle beaucoup, mais qui les utilise et à quelles fins?

Les métiers du conseil s'en sont-ils emparé pour enrichir leur accompagnement? Les agriculteurs les utilisent-ils vraiment, Quels besoins réel face à cette déferlante? Avec elles naissent de nouveaux modes de conseils et de partage, de nouveaux modes d'accompagnement.

Pour aller plus loin dans la réflexion, voici un article toujours d'entraid sur le collaboratif. Entretenir une communauté d'apprenants ou d'actions s'apprend aussi, au risque de faire flop...

 

Commenter cet article