5 transformation des entreprises agricoles : conséquences sur les métiers du conseil

Publié par Béatrix ESPOSITO

Les métiers du conseil dans l'agriculture vivent une vraie révolution. Les clients sont de plus en plus formés et l’accès à la connaissance facilitée par internet et les nouvelles technologies proposent de nombreux outils d’aide à la décision, alors que parallèlement les exigences de la règlementation leur complexifie la tâche. Comment se positionner en tant que conseiller ?

Le métier se joue sur une partition à 4 temps

 

La technique

Les connaissances techniques sont les plus accessibles, lectures, internet, discussions et formations sont autant de vecteurs efficaces utilisés.

Si les sources d'informations sur la règlementation, les techniques animales et végétales, l'agronomie, les outils de gestion de l'entreprise, de l’approche globale et de la stratégie de l'entreprise sont accessibles, quelle importance accordez vous à :

  • La compréhension du contexte professionnel et agricole
  • l'appropriation du concept de l'agro-écologie et la digitalisation des entreprises, que l'on peut regrouper sous la thématique "l'appropriation de l'agro-écologie" 3.0

 

Le temps "compétences métier"

Les métiers du conseil font appel à un large spectre de compétences, en fonction de l'objet de la relation à développer.

En fonction de ses missions, le conseiller peut :

  • réaliser un conseil et/ou
  • mettre en place des formations et/ou
  • accompagner des groupes et/ou
  • diffuser de l'information.

activités diverses qui nécessitent des savoirs faire :

  • être capable de clarifier le conseil, le conduire, adopter la bonne posture...
  • être capable de mettre en place des formations, analyser les besoins, développer de l'ingénierie de formation, utiliser des méthodes participatives et proposer des évaluations formatives....
  • être capable d'accompagner un groupe sur la durée, animer une réunion, déclencher l'action.....
  • être capable de mettre en œuvre une communication adaptée aux situations

 

Le temps de l'efficacité professionnelle et personnelle.

L'exercice d'un métier quel qu’il soit impose de développer un socle de compétences qui vont contribuer à développer l'efficacité personnelle et professionnelle.

  • Mieux se connaître pour enrichir sa relation
  • Conduire des réunions qui favorisent la mise en action
  • Utiliser des techniques novatrices d’animation de réunions
  • Parler en public et captiver son auditoire
  • Définir ses priorités pour mieux gérer son temps
  • Gérer son stress
  • ........

 

Le 4ème temps, celui de l'accompagnement aux changements.

Le contexte professionnel agricole étant très mouvant, la règlementation, les demandes sociétales, les injonctions de faire différemment pour les chefs d'entreprises, imposent aux conseillers-ères d'avoir des outils et des méthodes pour accompagner le changement.

Pour les "conseiller -ères techniques" il s'agira par exemple de favoriser la transition vers l'agro-écologie, l'innovation et l'approche globale de l'entreprise, voire stratrégique

pour les "conseillers-ères d'entreprise", il s'agira d'accompagner la digitalisation de l'entreprise, de développer l'approche, stratégique et les comportements entrepreneuriaux, une approche globale de la gestion des risques......

Cela passe par :

  • une bonne approche des profils (personnels et professionnel) des personnes à accompagner,
  • la compréhension des phénomènes émotionnels liés aux changements,
  • les résistances
  • la mise en œuvre d'une communication interpersonnelle et de projet efficace,
  • la place du collectif dans le processus du changement,
  • les outils et méthodes facilitant le changement
  • .........................

Autant de notions et de savoir faire à intégrer pour accompagner au mieux vos clients dans le changement.

Voir les formations proposées pour accompagner les conseillers et conseillères.